Je Suis Obèse et Je n’Arrive pas à Maigrir : Comment FaireMis à jour le par

Pour avoir parcouru plusieurs groupes et forums, je me suis rendue compte que les personnes obèses, qui ont beaucoup de poids à perdre, ont plus de difficulté à perdre leurs kilos en trop que les personnes qui ont juste « quelques » kilos à perdre.

La vérité c’est que notre société stigmatise les gros. Elle pense que les personnes obèses manquent de volonté et qu’elles devraient faire preuve d’un peu plus de retenue face à une orgie de nourriture. Hélas ce n’est pas toujours aussi simple.

Lorsqu’une personne est obèse, les mêmes règles de perte de poids qui s’appliquent aux personnes minces et/ou en forme ne s’appliquent pas. Hélas, beaucoup ne comprennent pas cela, pas même certains médecins.

Cette incompréhension, ce rejet et ces accusations peuvent encore plus compliquer les choses. Heureusement il existe des solutions qui peuvent être mises en place et aider à perdre ses kilos en trop même quand on pense qu’on ne peut pas maigrir.

Je suis obèse et je n’arrive pas à maigrir : comment faire ? Puisque vous ne pouvez pas encore faire du sport de manière intense, le mieux c’est de travailler sur votre alimentation et vos habitudes de vie : oublier le mot régime, être à l’écoute de son corps, faire des choix alimentaires sains, respecter vos sensations alimentaires, boire assez d’eau, bouger plus, etc.

Quand on a plus de 20, 30, 40 ou 50 kilos à perdre, on ne peut pas se comporter comme une personne qui n’a que 5 ou 10 kilos à perdre. On a moins de marge de manœuvre et on se doit d’être un peu plus discipliné.e, surtout au début.

Dans l’article ci-dessous, je vous explique comment faire pour perdre du poids malgré votre surpoids ou votre obésité.

1. Planifiez votre perte de poids

Les personnes qui ont plus de 20 kilos à perdre, doivent penser leur perte de poids comme une course de fond. Puisque vous n’avez pas pris tous vos kilos en un mois, vous ne les perdrez pas en un mois non plus.

Commencez donc déjà à vous mettre en tête que ça vous prendra au moins un an, si ce n’est 2 ans à perdre tous vos kilos. Là au moins vous aurez un poids en moins sur les épaules car votre cerveau est déjà préparé à une perte de poids qui prendra du temps.

Il ne sert donc à rien d’être pressé.e car que vous le vouliez ou non, du fait de votre nombre important de kilos, vous ferez face à de nombreux défis. Anticipez donc ces défis et prévoyez à l’avance les solutions que vous allez mettre en place.

De grâce, évitez aussi de faire des régimes hypocaloriques car il n’y a rien de pire que de s’affamer quand on a beaucoup de kilos à perdre.

Il est vraiment important de préparer votre perte de poids si vous voulez vous assurer de perdre définitivement vos kilos en trop. Mettre en place une stratégie gagnante vous évitera d’improviser et vous permettra de mieux anticiper les coups durs qui peuvent ralentir la perte de poids, notamment les plateaux, les écarts, le stress quotidien, etc.

Selon un vieil adage qu’il convient de répéter ici : « On ne planifie pas un échec mais on échoue par manque de planification ». Méditez là-dessus et commencez à planifier votre réussite.

Ci-dessous, nous vous proposons un exemple de stratégie que vous pouvez mettre en place pour manger sainement, combattre la faim, faciliter la pratique d’activités physiques, rester sur la bonne voie, et bien plus encore.

2. Oubliez le mot régime

Dans l’inconscient populaire, le mot régime renvoie à une conduite alimentaire caractérisée par des privations temporaires dans le but de perdre du poids. En gros, nous pensons qu’à un moment donné nous viendrons à bout du régime et nous pourrons recommencer à profiter des bonnes choses.

Quand on souffre d’obésité, cette façon de penser peut devenir dangereuse car on risque fort bien de retourner à ses anciennes mauvaises habitudes alimentaires et reprendre les kilos perdus : or, on veut absolument éviter l’effet yoyo.

Pour perdre ses kilos en trop sans les reprendre, il est nécessaire d’apporter des  changements permanents à son mode de vie.

En d’autres termes, vous devez prendre l’engagement de changer, à vie, votre rapport à la nourriture et de faire de l’activité physique une partie intégrante de votre vie quotidienne.

Lorsque vous vous dites que vous ne faites pas de régime, mais plutôt que vous améliorez votre mode de vie et que c’est ainsi que vous allez désormais vivre votre vie, vous restez motivé.e et vous réussissez malgré les obstacles.

3. Ayez des objectifs réalistes

Essayer de perdre beaucoup de poids en quelques mois ne vous servira pas, en particulier quand vous avez plus de 20 kilos à perdre et quand on sait qu’une perte de poids saine se situe entre 500 grammes et 1 kilogramme par semaine.

Faisons donc ensemble le calcul si vous avez 40 kilos à perdre. Dans le meilleur des cas, vous perdrez ces 40 kilos en 40 semaines, soit environ 10 mois. Dans le moins pire des cas vous perdrez ces 40 kilos en 80 semaines, soit environ 19 mois, soit 1 an et demi.

Dans le pire des cas, vous aurez besoin de 2 ans, voire 3 ans pour perdre définitivement ces 40 kilos.

De ce qu’on peut voir, perdre plus de 30 kilos en une année n’est pas une mince affaire. Il faut bien souvent beaucoup de temps pour atteindre ses objectifs. Je vous mentirais donc en vous disant de faire un régime.

En effet, qui peut tenir un régime, en se privant ou en s’affamant pendant 6 mois ou 1 an ? Humainement c’est impossible. Vous finirez malheureux.se, frustré.e et c’est bien dommage, surtout après tous les efforts que vous avez consentis à faire.

Tant qu’à faire des efforts, autant mieux en faire qui vous permettraient de ne pas avoir à recommencer après quelques mois ou quelques années. Concentrez-vous sur votre santé, plutôt que sur chaque kilo que vous perdez.

La perte de poids ne doit pas rimer avec souffrance. Vous n’êtes donc pas obligée de perdre tous vos kilos en un an. Laissez-vous une petite marge de manœuvre surtout pour les semaines où vous ne perdrez pas 1 gramme.

4. Faites-vous accompagner par un expert

Plus vous avez de kilos à perdre et plus vous avez besoin d’être accompagné.e, du moins au début. Perdre plus de 20 kilos nécessite beaucoup de motivation, de discipline et de patience.

Peu nombreuses sont les personnes obèses qui ont réussi à perdre tous leurs kilos sans l’aide d’un professionnel en gestion du poids. Il n’y a donc pas de honte à vous faire accompagner.

Plutôt que d’avancer à tâtons, cherchez un professionnel à l’écoute de vos besoins qui saura définir avec vous la meilleure approche qui convient à votre cas particulier et qui saura vous accompagner dans votre perte de poids.

C’est ce que nous vous proposons avec le programme Ndjanga, où les notions de soutien et de responsabilisation constituent la pierre angulaire du programme Ndjanga. C’est aussi ce qui nous distingue des nombreux programmes qui pullulent sur internet.

Non seulement nous vous disons exactement quoi faire pour atteindre votre objectif de perte de poids, mais votre conseillère personnelle sera à votre écoute pour répondre à vos préoccupations jour après jour.

5. Apprenez à aimer et à accepter votre corps tel quel

Beaucoup de personnes en surpoids et obèses détestent leur corps et ont du mal à l’accepter tel qu’il est. S’il y a une partie de votre corps que vous aimez, adoptez un look qui la met en avant. Ainsi, les autres, autour de vous, ne verront que vos atouts.

Evitez surtout de mettre des vêtements et accessoires qui ne conviennent pas à la morphologie de votre corps même si vous les trouvez beaux.

De même, si vous détestez votre corps, ne vous attendez pas à ce que les autres l’aiment à votre place. Vous n’avez qu’un seul corps et c’est votre meilleur allié. Apprenez à l’aimer et à le chérir.

Des études ont montré que le fait d’accepter son poids peut entraîner des comportements plus sains et une meilleure santé générale. Ne laissez donc pas le chiffre affiché sur la balance ou la taille de vos vêtements définir qui vous êtes. Ce ne sont que des chiffres après tout.

On a déjà vu des personnes obèses qui après avoir perdu tous leurs kilos en trop se voyaient toujours aussi grosses qu’avant. Ne tombez pas dans ce piège et appréciez le corps que vous avez maintenant, avec tous ses kilos en trop.

Par ailleurs, évitez de vous comparer aux autres. Vous êtes unique, vous êtes en vie et vous avez la possibilité de changer les choses. Plutôt que d’essayer de ressembler aux autres, faites ressortir vos qualités et essayez plutôt d’être la meilleure version possible de vous.

Si vous avez longtemps essayé de changer votre corps, il est important de savoir que vous prendrez un certain temps afin d’apprendre à apprécier votre corps. C’est normal, ça fait partie du processus. Faites un pas à la fois et faites de votre mieux pour vous concentrer sur le positif.

6. Rejoignez un groupe d’entraide

Souvent quand on a beaucoup de kilos à perdre, on a un peu l’impression d’être seul.e au monde. On a l’impression que personne ne nous comprend et qu’on est seul.e à avoir ce genre de problèmes.

Je vous rassure, vous n’êtes pas seul.e. Beaucoup de personnes, dans votre quartier, votre ville ou votre pays sont comme vous. Aujourd’hui avec les nouvelles technologies, vous pouvez communiquer avec ces personnes qui sont à l’autre bout du monde.

L’un des meilleurs endroits pour trouver des personnes qui rencontrent les mêmes défis que vous c’est les groupes d’entraide constitués de personnes partageant des problématiques et des objectifs similaires.

Si vous êtes timides, utilisez internet pour vous inscrire sur les forums et groupes de discussions sur les réseaux sociaux. Vous pourrez ainsi partager votre expérience, ou simplement écouter les autres partager leurs expériences.

Vous découvrirez peut-être des moyens pour mieux faire face aux défis auxquels vous êtes confrontés. Dans la plupart des cas l’inscription à ces groupes est gratuite. Alors profitez-en, impliquez-vous et participez aux rencontres en personnes.

Aussi ne sous-estimez pas le soutien de vos proches : familles, amis, collègues, etc. Ils peuvent contribuer à vous encourager dans vos efforts de perte de poids.

7. Ne réduisez pas trop les quantités et ne vous affamez pas

La plupart des régimes sont des régimes hypocaloriques où il est important de manger de petites quantités. Les pires, comme le régime Thonon ou le régime soupe aux choux, préconisent de manger moins de 1 000 calories par jour les 2 premières semaines.

La plupart des autres régimes établis par les nutritionnistes ou les diététiciens préconisent de manger 1 200 calories par jour.

Si ces régimes sont efficaces pour les personnes qui ont besoin de perdre entre 5 et 15 kilos, ils ne sont pas les plus adaptés pour les personnes qui ont plus de 20 kilos à perdre. En effet, Ces personnes ont besoin de plus de calories pour survivre.

Plus vous êtes en forme, plus vos besoins caloriques sont élevés : vous pourriez manger plus qu’une personne qui pèse moins que vous et quand même perdre le même nombre de kilos que cette personne. En supprimant de votre alimentation 500 calories par jour, vous pourriez perdre jusqu’à 500 grammes par jour.

8. Faites des choix alimentaires sains et durables

En règle générale, lorsqu’on a des kilos à perdre, il faut concentrer la plupart de son temps à faire attention à ce que l’on mange. Pire encore lorsqu’on a plus de 20 kilos à perdre, l’alimentation devient un acteur majeur à considérer.

Bien entendu, il faut avoir une alimentation saine et équilibrée c’est-à-dire qu’il faut manger la plupart du temps des aliments bruts naturels pas ou peu transformés :

Les viandes maigres, les poissons, les œufs et les fruits de mer, les matières grasses saines, les céréales, les légumes, les légumineuses, un peu de féculents, les fruits, les oléagineux.

Dans le cas où vous avez plus de 20 kilos à perdre, il est encore plus important de fuir les aliments ultra-transformés comme la peste car ils sont riches en calories et ils ont perdu la plupart de leurs nutriments pendant le processus de transformation.

Les aliments ultra transformés à bannir sont : les gâteaux, les cookies, les viennoiseries et pâtisseries, les pâtes à tartiner, certains chocolats, les biscuits apéritifs, les chips, la pizza, la crème glacée, le bacon, les hotdogs, les saucisses, certains plats préparés, la bière, les frites et hamburgers des fast-food, etc.

A la place, consommez plutôt les aliments bruts et cuisinez-les vous-même quand c’est nécessaire. Vous n’avez pas besoin d’être un chef étoilé pour cuisiner de bons petits plats.

Si vous ne savez pas cuisiner, commencez par des choses simples du type grillades ou plats au four qui ne nécessitent pas une liste kilométrique d’ingrédients. Avec le temps, vous pourrez essayer de nouvelles recettes.

Si vous manquez de temps, essayez des recettes qui ne nécessitent pas un temps de préparation long, puis réservez un jour dans la semaine pour cuisiner en gros et mettez des portions individuelles dans le congélateur.

9. Surveillez vos quantités

La plupart des gens ont tendance à sous-estimer leurs quantités. Quand on demande aux gens quelles quantités ils mangent, ils pensent manger de petites quantités alors qu’en réalité ce n’est pas le cas.

Pour pallier à cela, ayez un carnet alimentaire et renseignez tout ce que vous mangez : du petit chocolat au sandwich parisien en passant par le croissant de ce matin. Ecrivez tout ce que vous mangez.

Les boissons caloriques ne sont pas en reste non plus : notez-les. À la fin de la journée, faites le point et constatez le nombre de calories que vous avez ingurgités dans la journée. Vous serez surpris.e par vos quantités.

Si vous ne voulez pas tout noter dans un carnet, faites des photos de vos repas et de tout ce que vous mangez. Et avant votre prochain goûter ou votre prochain repas, passez-les en revue. Ces photos vous rappelleront tout ce que vous avez déjà mangé et bu ; ce qui peut vous aider à décider de réduire vos quantités ou à choisir autre chose.

Vous pouvez aussi utiliser une application pour vous aider à surveiller les aliments et les  quantités que vous mangez.

Ces outils sont conçus pour vous aider à surveiller vos quantités et non pour détériorer le rapport que vous avez avec la nourriture. Ces outils vous permettront de faire un état des lieux de votre situation et d’avoir un regard honnête sur votre alimentation.

10. Buvez suffisamment d’eau

L’eau est un puissant allié minceur qui présente de nombreux avantages pour la santé et la ligne, entre autres : aider le corps à brûler plus de calories, manger moins et ne pas confondre la soif à la faim.

Essayez donc de boire de l’eau autant que possible. Même quand vous pensez avoir faim, buvez d’abord de l’eau et attendez au moins 15 minutes avant de manger quoi que ce soit.

Les recommandations officielles nous invitent à boire au moins 1,5 litre d’eau par jour.  Pensez donc à vous procurer une gourde pour vous aider à boire 1,5 litre d’eau chaque jour.

De plus, l’eau a ce magnifique avantage de minimiser l’apport en calories liquides, mauvaises pour la ligne et la santé : les boissons gazeuses, les boissons énergétiques, les jus de fruits, les boissons alcoolisées, le thé sucré ou le café sucré.

En remplaçant ces boissons sucrées par de l’eau, vous réduisez automatiquement le nombre de calories ingéré et favorisez par-là votre perte de poids.

11. Bougez un peu plus

Lorsqu’on a plus de 40 kilos à perdre, il peut être difficile de faire du sport ou même d’aller se promener le soir. Pour certaines personnes, à cause de leur poids bouger s’apparente carrément à un supplice.

Bouger votre corps est non seulement difficile physiquement, mais aussi émotionnellement, car chaque mouvement vous rappelle votre poids. Heureusement, il est tout à fait possible de s’habituer à bouger un peu plus, même de manière modeste.

Les petits mouvements brûlent des calories, en plus de changer subtilement votre état d’esprit quant au rôle de l’exercice physique dans votre vie.

Engagez-vous à faire de petits pas et de petits mouvements chaque fois que vous en avez l’occasion. Comme j’aime souvent à le dire : « la somme de petites actions peut donner un gros résultat ». La moindre activité physique compte : Bougez plus.

  • Au lieu d’utiliser la télécommande pour changer de chaîne sur votre TV, levez-vous et allez le faire directement sur la TV.
  • Faites le tour de votre maison ou d’une pièce de votre maison.
  • Faites plus souvent le ménage dans votre maison.
  • Faites des petites marches de 5 minutes.
  • Nagez si vous en avez l’occasion.
  • Faites des séances de kinésithérapie.
  • Etc.

12. Essayez la musculation

La musculation est une activité que vous pouvez faire, même lorsque vous avez plus de 30 kilos à perdre. Elle permet de développer les muscles, qui contribuent à brûler plus de calories.

En plus, lorsque vous faites de la musculation, vous pouvez effectuer de nombreux exercices en position assise, ce qui est un bon point chez les personnes qui ont beaucoup de poids à perdre.

Je vous rassure il n’est pas question de se préparer pour les jeux olympiques mais plutôt d’avoir le corps en mouvement. N’ayez pas honte de ne pas pouvoir faire plus de 5 répétitions au début.

Même si dans un premier temps vous ne faites que 5 minutes, au moins c’est 5 minutes à faire quelques chose plutôt qu’à ne rien faire.

Effectuez souvent des activités telles que : s’asseoir sur une chaise et soulever des boîtes de conserve ou des bouteilles d’eau, accrocher des poids aux chevilles et bouger les pieds d’avant en arrière, lever les bras au ciel et essayer de toucher le plafond, etc. peut aider à développer et à renforcer les muscles, puis à vous réapproprier votre corps.

Le but du jeu c’est de soulever les charges les plus lourdes possibles dans la mesure de vos forces. Ainsi vous aurez moins de répétitions à faire. En faisant ces activités régulièrement, vous augmenterez peu à peu votre force et au bout de quelques mois, vous pourrez peut être enfin pousser les portes d’une salle de sport.

13. Appréciez le chemin parcouru

Pour rester motivé.e sur plusieurs mois ou sur plus d’une année, il est souvent recommandé de faire attention aux actions accomplies chaque jour. C’est important mais ça ne fait pas tout.

Il est important de faire un point de temps en temps, de s’arrêter et de voir le chemin parcouru : vous pourriez avoir une belle surprise. Peu importe ce que dit la balance, votre corps peut connaitre des changements positifs en interne.

Donc ne regardez pas juste les kilos mais tout ce que vous pouvez désormais faire sans être trop essouflé.e :

Vous vous sentez plus léger.e, vos vêtements deviennent plus amples, désormais vous avez moins de mal à monter les escaliers, vous avez perdu 5 ou 10 kilos, vous pouvez marcher 15 minutes sans être éssouflé.e, votre tension artérielle s’améliore, etc. Sans compter tous les changements internes qui se passent dans votre corps.

Ne minimisez pas tous ces efforts et célébrez également ces victoires. Ils représentent une avancée énorme et même si vous n’avez pas encore atteint votre objectif, vous êtes sur la bonne voie.

Ça prendra le temps que ça prendra mais d’ici quelques mois ou d’ici un an, vous aurez au moins parcouru la moitié du chemin. Tenez bon et ne lâchez pas.

14. Ayez recours à la chirurgie en dernier lieu

Je ne suis pas fan de chirurgie bariatrique mais celle-ci pourrait aider bon nombre de personnes en situation d’obésité morbide et qui ont déjà TOUT essayé, sans succès. Ne pensez donc pas qu’il s’agit d’une formule magique pour perdre du poids.

Sachez que les chirurgies bariatriques, en général, sont assez contraignantes et nécessitent de suivre un plan strict, sinon, vous reprendrez du poids au fil du temps et vous vous retrouverez à la case départ.

Puisque même avec la chirurgie bariatrique vous ne pouvez pas continuer de manger ce que vous voulez, autant mieux faire un ultime effort sans passer sur la table d’opération.

Questions annexes

Comment commencer à faire du sport quand on est obèse ? Allez-y doucement, à votre rythme. N’essayez surtout pas de vous forcer. Commencez par quelques minutes de marche, dans votre appartement ou au travail. Faites des étirements et faites de petits trajets qui ne vous épuisent pas trop et qui vous permettent de recommencer après quelques minutes ou quelques heures de repos.

A quelle fréquence faut-il s’entrainer lorsqu’on est obèse ? Il ne sert à rien de vous recommander de faire des entrainements de 30 minutes, 5 fois par jour. A la place, essayez de vous entrainer tous les jours, 2 ou 3 fois par jour, même si ce n’est que pour 5 minutes. Avec le temps vous aurez un corps plus léger et vous pourrez faire plus que 5 minutes par séance.

N’ayez pas peur de demander de l’aide si vous en avez besoin

Si vous n’êtes pas satisfait.e de vos progrès malgré vos efforts, contactez-nous pour discuter de vos progrès avec nous et découvrir le programme minceur Ndjanga. Nous vous fournissons les instructions, les connaissances et les outils nécessaires pour vous aider à réaliser une perte de poids saine et permanente.

Cet article vous a plu, n’hésitez pas à le liker et partager avec votre entourage.

Ne manquez pas nos astuces et conseils divers pour perdre du poids

À lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *